En FrançaisΞένες γλώσσες

La vraie voie spirituelle -Père Serge Chévitch (1903-1987)

26 Ιουλίου 2014
FvtoQ Flickr Linda D. Shadows

 Flickr
Linda D.
Shadows

 

La prière est sobre. Elle est incompatible avec toutes les formes de « pentecôtisme ». Les « pentecôtistes », comme les membres de la plupart des sectes, se manifestent par diverses extravagances, notamment des danses et des cris. Il est mauvais de rechercher par un effort de la volonté les états spirituels. Il faut prier, et attendre avec patience et humilité. Les techniques de ravissement des mystiques occidentales sont inacceptables. La méditation telle qu’ils la recommandent est très malsaine, car l’homme fait alors un effort de volonté pour trouver des idées, alors que tout doit être dans l’attitude morale. La spiritualité est dans l’être et non dans les idées.

 

La prière de Jésus ne peut être pratiquée en dehors de l’Église ; c’est l’Église qui lui donne son sens. Elle ne peut être envisagée isolément, être séparée de son contexte. La prière de Jésus est un ensemble. Elle doit s’accompagner de la lutte contre les passions. Or ceci n’est possible que dans l’Église, par la force que nous communiquent les Sacrements. En dehors de l’Église, et sans la lutte contre les passions, la prière de Jésus n’est pas valable. La prière implique la pratique des vertus et notamment de l’humilité. Elle doit se faire dans un état de contrition. Elle suppose également la pureté ; sans pureté, elle ne peut être valable et devient « nerveuse ».

 

Tout ce qu’ont fait les ascètes chrétiens, tout ce qu’ont réussi les saints, ce n’est pas par eux-mêmes, par leur propre volonté, qu’ils l’ont fait. Ils s’en sont remis totalement à Dieu, et c’est par la Grâce de Dieu qu’ils ont agi. Le grand secret de la vie spirituelle c’est d’agir par la force de Dieu et non par ses propres forces.

 

Il faut chercher l’humilité et non la sainteté, car la sainteté sans l’humilité n’est qu’une prétention. Il y a de la prétention et de l’orgueil à prétendre obtenir immédiatement des résultats. Les anges qui sont tombés et sont devenus des démons avaient la perfection puisqu’ils étaient des anges, mais ils n’avaient pas l’humilité, c’est pourquoi, n’ayant que la perfection, ils sont devenus des démons.

 

Posséderlavérité,entantquechrétien,estuneresponsabilité,cen’estpasunegloire.Loindenoustrouverpourcelasupérieursauxautres,nousdevonssentircombiennous-mêmesnoussommesindignesdelavérité.